Aider à la formation et participer à la recherche

Aider à la formation et participer à la recherche

Thèse en cours au sein de la fondation :

« Personnes âgées et qualité de vie – des représentations sociales du vieillissement et de l’habitat idéal à la mesure de la qualité de vie au domicile particulier ».

Cette thèse réalisée par Margot de Battista est rattachée à l’Ecole Doctorale d’Aix Marseille Université (ED 356 - cognition, langage et éducation). Elle vise à appréhender les besoins des séniors concernant leurs lieux de vie, à travers une étude structurale des représentations sociales du vieillissement et de l’habitat idéal pour personnes âgées.

La psychologie environnementale étudie les interactions entre l’Homme et l’Environnement et intervient ici dans la compréhension du lien qui unit la personne âgée à son lieu de vie. Ce projet s’intéresse à la nature des besoins spécifiques des personnes d’âge avancé, ainsi qu’à l'évaluation des actions concrètes qui peuvent être entreprises afin de pallier les effets de la dépendance, pour le maintien de la qualité de vie à domicile.

Les résultats attendus devraient apporter un éclairage novateur sur les liens qui unissent les personnes âgées à leurs espaces de vie, que ce soit en termes de lien social, de besoins en aménagements fonctionnels, de services d’aide à la personne, d’acceptabilité de produit innovant. La phase évaluative de ce travail devrait permettre alors de proposer des outils de mesure valides, transposables, et opérationnels, adaptés aux problématiques d'habitat et d'environnement gérontologique.

Accompagnement de la recherche

Afin de promouvoir le transfert de la recherche et de rester à la pointe de l’innovation au service du bien vieillir, l’I2ML accompagne des organismes de recherche sur des projets dédiés aux personnes d’âge avancé.

Ainsi, la fondation collabore activement avec l’IUT de Nîmes sur leur plateforme expérimentale (complémentaire au Living Lab) notamment sur les aspects domotique et contrastes visuels.

Par ailleurs, l’I2ML accompagne le laboratoire LGI2P de l’Ecole des Mines d’Alès dans le cadre  d’une thèse en traitement de l’image sur la détection d’activité et participe à diverses missions de recherche et développement (conception de systèmes pervasifs, développement de nouvelles interfaces homme/machine via le capteur Kinect, etc.).

De plus, la fondation entretien une collaboration étroite et régulière avec l’Université de Sherbrooke (Canada) principalement sur la domotique (laboratoire DOMUS) et la sécurité routière.

Formations

En collaboration avec ses partenaires (CCI de Nîmes, IUT, Unîmes) la fondation I2ML contribue à la création de nouvelles formations autour des métiers de la longévité. A ce titre l’I2ML intervient entre autre auprès de la Licence pro textile de l’Université de Nîmes, dans le but d’accompagner les projets industriels à destination des seniors. Cet accompagnement se traduit par une aide au développement d’outils adaptés à la problématique traitée, à l’analyse des données obtenues, à l’émergence de préconisations, et à leurs transformations en pistes d’amélioration concrètes.

En parallèle les salariés de la fondation dispensent des cours à l’Université de Nîmes (département psychologie et design).

Diplôme Universitaire (DU) "Domotique et Autonomie"

La fondation i2ml et l'Université de Nîmes proposent un DU sur la "Domotique et l'Autonomie".

Contexte 

En 2030, un tiers des français aura plus de 60 ans. Ceci est encore plus vrai en Languedoc Roussillon où le vieillissement de la population est plus important que la moyenne nationale en particulier à cause d’un flux migratoire important. Ainsi, plus d’un tiers de la population de la région aura plus de 60 ans avec une croissance de l’ordre de plus de 16000 personnes par an.
Dans ce contexte, maintenir à domicile le plus longtemps possible les séniors devient une préoccupation majeure. Ceci peut se faire grâce à des solutions techniques adaptées afin de compenser les handicaps et retarder le plus possible la perte d’autonomie. Il est alors nécessaire, pour les professionnels de connaitre les spécificités de la population concernées afin d’adapter au mieux les solutions technologiques permettant un confort de vie le meilleur possible. 

Public concerné 

Installateurs en électricité et domotique, entrepreneurs en construction en particulier des résidences pour séniors, responsables logistiques EPHAD et établissements en gérontologie, collectivités .... 

Objectif 

Sensibiliser les professionnels à la problématique des personnes âgées. Apporter des connaissances en sciences humaines et sociales sur le vieillissement. 

Organisation 

Les enseignements auront lieu dans les locaux de l’I2ML, avec l’utilisation du Living Lab possédant toutes les technologies tant en terme de domotique que de système d’observation. 

Télécharger la présentation du DU ici.

Les inscriptions sont ouvertes! Dossier de candidature.

 

Stages

Soucieuse des professionnels de demain, la fondation I2ML encadre régulièrement des stagiaires. Leurs profils divers et la variété des sujets traités reflètent la dimension pluridisciplinaire du bien vieillir. A titre d’exemple :

  • « Personnes âgées et motivation à la participation expérimentale – freins et leviers à la collaboration des seniors au sein du Living lab » (stage de Master 2 en psychologie sociale et environnementale, Université de nîmes, 2013).
  • « Conception d’un système domotique – détection d’activité au sein du Living lab » (stage de 2ème année d’IUT en génie électronique et informatique industrielle, IUT de Nîmes, 2013).
  • « Technique d’entretien – méthodologie et analyse de données » (stage de Licence 3 en psychologie sociale, Université de Nîmes, 2013)